Trois jours à Amsterdam

Il y a quelques semaines, je m’envolais pour trois petits jours à Amsterdam. Si j’en avais toujours entendu beaucoup de bien, je n’imaginais pas avoir un tel coup de coeur pour cette ville.

Je pense d’ores et déjà à mon prochain séjour tant j’ai aimé découvrir (une partie de) cette ville avec son architecture bien typique et particulière (ou plutôt devrais-je dire bancale :D), ses canaux apaisants, ses ruelles pavées, cette gentillesse à tous les coins de rues, ses plantes paaartout partout (dans chaque habitation et chaque commerce ; qu’est-ce que c’est beau et agréable !) et tout ce qui rend les Pays-Bas un pays où il fait bon vivre en fait.


.
En trois jours on a eu le temps d’avaler pas mal de kilomètres à pied, on en a pris plein les mirettes et, bien que je ne puisse que vous conseiller de vous perdre dans les petites ruelles pour découvrir les moindres recoins d’Amsterdam, j’ai pensé faire un petit résumé des endroits que nous avons découverts et aimés.

 

QU’EST-CE QU’ON VISITE ? 

Hortus Botanicus, l’un des plus anciens jardins botaniques au monde, qui a été fondé en 1638. Il se parcourt en 2-3 heures et si jamais le soleil n’est pas au rendez-vous, il y a plusieurs serres très intéressantes pour s’y abriter. Entre les serres aux différents climats et la serre aux papillons, mon coeur balance. :)
► Plantage Middenlaan 2a, 1018 DD (9€ l’entrée)

Le quartier Jordaan et les 9 Straatjes (9 rues) pour une balade agréable le long des canaux. Ces rues regorgent de boutiques vintages, de concept stores, de petits magasins de décoration (c’est dans ces moments-là qu’on regrette de ne pas avoir pris de valise en soute…), sans pour autant avoir à subir la foule.

Le Bloemenmarkt, le marché aux fleurs. A vrai dire, je l’indique ici non pas pour le conseiller mais plutôt pour vous éviter une forte déception, comme ce fut le cas pour moi. Ce marché flottant est vendu comme un endroit incontournable, mais tout ce que j’y ai vu n’était qu’une succession de bulbes de tulipes et autres souvenirs touristiques à acheter. Vraiment rien de charmant ici… J’ai, malgré tout, fait comme tout le monde en repartant avec mon sachet de bulbes à planter dans quelques mois. Mais j’en suis repartie déçue. Peut-être n’était-ce pas la bonne saison pour les fleurs.
► Singel, 1012 DH

Vondelpark. Ce très grand parc (48 hectares tout de même) est situé juste à côté de la place des musées (Museumplein), vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas vous y balader un peu. Pour se dégourdir les pattes en fin de journée, pour un pique-nique ou tout simplement pour retrouver le calme… c’est un must see, vous verrez il est magnifique !

Les musées bien sûr. Amsterdam regorge de musées en tous genres, nombre d’entre eux méritent une petite visite mais malheureusement entre leur coût et le temps que ça prend, il a fallu faire un choix. Nous n’en avons donc visité qu’un cette fois-ci, mais ce n’est que partie remise.

  • Le musée Van Gogh – (17€).
  • La maison d’Anne Frank – (9€).
  • Le Rijksmuseum, musée national néerlandais – (17.50€).
  • Le Stedelijk Museum, musée d’art contemporain – (15€).

Pour les principaux. Et si on veut faire plus original, on peut se tourner vers les musées du fromage, de la tulipe, du chat… ou encore du sexe ! Oui oui.
Néanmoins, si vous désirez visiter un grand musée, pensez à réserver vos billets sur Internet pour ne pas avoir à faire la queue pendant des heures (parce que croyez-moi, pour avoir vu la file d’attente pour la maison d’Anne Frank, vous n’avez pas envie d’y aller sans réservation :o).

Openbare Bibliotheek, la bibliothèque centrale d’Amsterdam. Alors oui, vous n’êtes pas venus à Amsterdam pour vous enfermer au milieu de livres me direz-vous ! Mais une fois les 6 premiers étages parcourus (prenez le temps d’y jeter un oeil d’ailleurs, la décoration de la bibliothèque est très moderne et plutôt atypique), vous découvrirez un 7e et dernier étage avec… un restaurant en libre-service… moui bon… mais surtout une terrasse ! Ou plutôt devrais-je dire un rooftop offrant une superbe vue sur la ville ! L’accès y est gratuit, personne ne cherche à savoir si vous allez consommer quelque chose ou non.
Le petit plus : la bibliothèque est ouverte jusqu’à 22 heures, ça peut être l’occasion pour profiter d’un beau coucher de soleil !
► Oosterdokskade 143, 1011 DL

De Wallen, le fameux Quartier Rouge. C’est à la tombée de la nuit que le quartier commence à s’animer ; c’est aussi là que les filles se dévoilent. Bien que malaisant, il n’en reste pas moins un passage évident pour une première visite à Amsterdam…
Et pour se remettre de ses émotions, on va se remplir l’estomac dans le quartier chinois qui se trouve juste à côté. Testé et approuvé (mais je ne me rappelle plus du restaurant où nous sommes allés, oopsie).

A une heure d’Amsterdam, se trouve le superbe parc fleuri Keukenhof situé à Lisse. 32 hectares pour se balader et s’émerveiller devant des millions de fleurs (des tulipes de toutes sortes évidemment, mais pas que !). Le seul « ennui », c’est qu’il n’est ouvert que deux mois dans l’année : de fin mars à fin mai alors il faut bien tomber. J’étais comme une gamine au milieu de toutes ces fleurs !
Comptez d’ailleurs une bonne demie-journée pour la visite complète du parc. :)
► Pour s’y rendre, mieux vaut privilégier les billets regroupant le transport et l’entrée du parc qui sont disponibles ici. Toutes les infos sont sur cette page. Nous y sommes allés en bus (depuis le centre d’Amsterdam – bus 197 – pour changer de bus à l’aéroport Schiphol Plaza – bus 858 – jusqu’au parc).

Pour piquer un petit somme

Après de multiples comparaisons d’hôtels, nous nous sommes finalement tournés vers Airbnb pour la location d’une chambre seule (inutile de rêver : tous les logements sont chers) et nous n’avons pas regretté un instant. Notre hôte s’est montrée parfaite en tous points : très arrangeante sur un tas de choses, sans même avoir eu à demander quoi que ce soit ; pleine de bons conseils sur la ville ; très discrète pour nous laisser notre tranquillité, nous avons tout de même pu discuter un petit moment ensemble et c’était super sympa. L’appartement est joliment décoré (ça compte quand même hein), très propre, au calme et à proximité de plusieurs lignes de tramway. Nous étions également à une vingtaine de minutes de marche du Vondelpark et à une petite demie-heure de la Museumplein.

Ai-je mentionné les paquets de stroopwafels (gaufrettes hollandaises, fourrées d’un sirop à la mélasse) qui nous attendaient à notre arrivée ?

► Pour plus d’infos, la fiche de la chambre se trouve ici.

Et pssst, si vous n’avez pas encore de compte Airbnb, n’hésitez pas à vous inscrire via mon lien qui vous donnera 35€ de crédit sur votre premier séjour :).

MANGER, MANGER ! (ET BOIRE AUSSI)

SLA – Un petit bar à salade, que certains traiteront sans doute de « bobo », mais qui tombe à pic pour éponger les fast-food de la veille et pour découvrir de nouvelles saveurs*. C’est copieux et on s’y sent comme à la maison (et en plus, on mange au milieu des plantes, que demander de plus ?).

*Dans nos assiettes :
Bumi tempeh bowl : haricots noirs, riz rouge, brocolis vapeur, concombre, tempeh tamari, avocat et pousses de radis.
Chicken thaï sweet chili : épinards frais, riz rouge, noix de cajoux, brocolis vapeur, patate douce rôtie, coriandre et blanc de poulet.
► Plusieurs adresses dans Amsterdam : Westerstraat 34, 1015 MK / Utrechtsestraat 10hs, 1017 VN / Ceintuurbaan 149, 1072 GB

Winkel 43 – On vient ici pour déguster une appletaart bien différente de nos tartes aux pommes françaises. Winkel est réputé comme étant l’endroit où se rendre pour manger LA meilleure tarte de la ville mais sur ce point, je ne saurais dire si c’est vraiment le cas ! Mon estomac n’aurait pas été contre tester toutes les tartes aux pommes d’Amsterdam, m’enfin… :) Chez Winkel, la tarte était bonne, faite maison et sa chantilly également alors c’est bien tout ce qui m’important. En plus, si le soleil est au rendez-vous, on peut déguster sa tarte en terrasse.
► Noordermarkt 43, 1015 NA

Foodhallen – Voilà un endroit très en vogue, au style plutôt industriel abritant de nombreux stands de nourriture des quatre coins du monde. Il y en a pour tous les estomacs ! Chacun peut choisir ce qui lui plait tout en mangeant à la même table que les autres. Le plus difficile reste de savoir quel stand puis quel plat choisir… (mais on peut tout à fait tester un peu de tout, un peu partout, c’est ça qui est cool) et une fois que c’est fait, il faut se montrer rusé et agile pour trouver une table libre. En dehors de ça, c’est bonne ambiance et bon repas assurés !
► Bellamyplein 51, 1053 AT (pas très loin de notre Airbnb, just saying)

Brouwerij ‘t IJ (ne me demandez pas comment ça se prononce, je n’en ai aucune idée, mais en éternuant un bon coup on doit s’en approcher) – En plus de pouvoir y boire une bière bien fraîche, brassée sur place et vraiment pas chère, on peut y admirer un des derniers moulins à vent de la ville situé juste à côté. Si vous êtes curieux sur la fabrication de la bière, des visites de la brasserie sont également organisées (et y sont sûrement plus intéressantes que le tour de la brasserie Heineken avec sa mauvaise bière).
► Funenkade 7, 1018 AL

MARCHE ? VÉLO ? TRAM ? 

On a beau savoir que les vélos sont rois à Amsterdam, c’est forcément impressionnant lorsqu’on le découvre de nos propres yeux. Ils sont absolument partout et ils ont la priorité sur tout le monde alors on regarde bien paaartout une bonne dizaine de fois avant d’avancer ! Par manque de temps – et de courage ? :D – nous ne nous sommes pas essayés aux vélos cette fois-ci mais les boutiques de location se trouvent un peu partout.

Nous avons préféré privilégier la marche pour en découvrir un maximum et le tramway pour les destinations plus éloignées ou lorsque nos pieds ne nous portaient plus en fin de journée. Pour cela, je conseille plutôt les pass à la journée ou plus (24, 48 et 72H), qui sont plus avantageux.

Pour maîtriser les transports en commun les doigts dans le nez (quoi ça ne se dit plus ?), pensez à télécharger l’application 9292 (oui c’est ça son p’tit nom) qui est vraiment bien faite. Elle s’installe en néerlandais mais on peut modifier la langue en anglais (cherchez « Engels » dans les paramètres // comme vous pouvez le voir, je suis totally bilingue en néerlandais). Sans elle, je n’étais rien. :’)

BON A SAVOIR

Prévoyez de retirer de l’argent avant votre séjour, beaucoup de commerces ne prennent pas la CB ou peuvent vous facturer des frais sur vos paiements.

Faites attention aux horaires des magasins et restaurants qui ferment plus tôt qu’en France. Le soir, on mange tôt ! D’ailleurs, dans les restaurants on ne peut pas boire d’eau gratuite en carafe. L’eau est vendue en mini bouteille et elle coûte cher, gloups.

Si, comme nous, votre départ d’Amsterdam se fait en avion très tôt le matin et que vous ne souhaitez pas payer une chambre à 80€ pour quelques heures à peine, sachez qu’on passe une nuit plutôt correcte à l’aéroport. Testé et approuvé ! Quelques cafés laissent leurs sièges et tables en libre accès, notamment un Starbucks et ses quelques fauteuils, ce qui permet de ne pas être trop mal assis avachi.
Il y a quelques gardes qui font des rondes de temps à autres pour nous demander notre boarding pass et vérifier qu’on ne squatte pas sans raison mais c’est tout. Ah si, à 5H-5H30 tout le monde debout ! On vient nous réveiller genre « Debout là-d’dans ! On arrête de pioncer et de créer de la dette ! »

 

C’est ainsi que mon week-end Amstellodamois s’est achevé : toute tristoune de rentrer. Plus tard c’est décidé, j’irai vivre à Amsterdam !

Pssst, vous aimerez aussi !

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *