Sablé breton, basilic et fruits rouges (Christophe Adam)

On m’a récemment offert le dernier livre de recettes de Christophe Adam : Framboise (mon fruit préféré de toute la vie) où l’on y retrouve 45 recettes à base de framboise (sans dec), sucrées et… salées (oui), et des interviews pour tout connaitre de la framboise. Alors étant donné que j’ai particulièrement aimé cette première recette testée, issue de ce livre, j’ai pensé qu’elle pourrait plaire à certains d’entre vous. D’autant plus qu’elle est très simple à réaliser.

Avec cette chaleur, je n’ai ni envie de manger de dessert trop gras, ni de passer des heures en cuisine. Dans ces cas-là, il n’y a rien de mieux qu’une tarte aux fruits. C’est rapide, facile, très frais et cette tarte-là a disparu en un rien de temps. Si vous n’avez jamais osé le basilic en version sucrée, sachez qu’il se marie à merveille aux fruits rouges et qu’il apporte une fraîcheur supplémentaire (déjà testé et approuvé avec ma tarte printanière aux fraises, citron, basilic & meringues).

A savoir avant de commencer : la ganache est à préparer la veille.

C’est parti pour la recette !

Ganache montée au basilic 

3 g de gélatine en poudre – 20 g d’eau – 100 g de chocolat blanc – 445 g de crème liquide entière – 35 g de feuilles de basilic.

La veille, faire tremper la gélatine dans l’eau bien froide. Hacher le chocolat blanc et réserver. Porter la crème à ébullition avec le basilic. Retirer du feu et couvrir la casserole de film étirable pour laisser infuser 15 minutes. Passer au chinois (mixer préalablement au besoin). Ajouter la gélatine fondue et bien mélanger jusqu’à ce que la texture soit lisse puis verser la préparation sur le chocolat blanc. Réserver la ganache 12 heures au frais après l’avoir filmée.
.

Sablé breton 

125 g de beurre doux ramolli – 60 g de jaunes d’oeufs (3 jaunes) – 125 g de sucre semoule – 1 g de fleur de sel – 175 g de farine T55 – 10 g de levure chimique.

Travailler le beurre à la spatule afin qu’il soit bien souple. Dans le bol d’un batteur, monter les jaunes d’oeufs, le sucre et la fleur de sel avec le fouet puis ajouter le beurre pommade et laisser monter le mélange. Pendant ce temps, tamiser la farine et la levure chimique (si vous utilisez une farine fluide ce n’est pas franchement nécessaire… en tout cas je ne le fais jamais :D). Les incorporer au mélange précédent après avoir remplacé le fouet par la feuille. Travailler jusqu’à ce que la pâte soit homogène, pas davantage.

Étaler la pâte à 5 mm d’épaisseur, entre deux feuilles de papier sulfurisé (je l’ai trouvée très grasse et difficile à travailler avec la chaleur donc il se peut que vous ayez à rajouter de la farine et/ou à laisser reposer la pâte au frigo au préalable malgré le papier sulfurisé). Faire durcir cette plaque au congélateur avant d’y découper 4 disques de 12 cm de diamètre. Les déposer dans des cercles de même diamètre et les faire cuire au four sur une plaque à 170° pendant 12 minutes.

Laisser refroidir.
.

Garniture 

200 g de framboises – 125 g de myrtilles (ou de mûres comme ici) – 125 g de groseilles – quelques pistaches entières mondées – quelques feuilles de basilic.

Lorsque les sablés sont complètement refroidis, sortir la ganache bien froide du réfrigérateur afin de la monter au batteur jusqu’à ce qu’elle soit légère. Remplir une poche à douille et pocher la ganache sur les sablés, en forme de dômes bien ronds. Égrener les groseilles et garnir complètement les dômes de fruits en les serrant bien. Insérer les pistaches mondées et décorer de quelques feuilles de basilic.

Christophe Adam conseille de garder ce dessert 2 à 3 heures au réfrigérateur au maximum, le mieux étant de pouvoir le servir immédiatement.

 

 :)

Pssst, vous aimerez aussi !

Les commentaires

marine

Miam ! Je vais tester ! Seulement je ne vois pas à quel moment on incorpore le chocolat dans la recette…?

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *